Résidence de tourisme : quelles solutions de défiscalisation ?

Vous souhaitez investir dans un chalet à la montagne, un appartement ou une maison au bord de la mer ? Il y a fort à parier que vous pouvez profiter de la fiscalité avantageuse du statut LMNP (loueur meublé non professionnel) ou LMP (loueur meublé professionnel). Pour cela, il faut mettre votre résidence secondaire en location.

Statut LMNP

Le statut LMNP permet de défiscaliser l’immobilier locatif. Vous investissez un bien, et le mettez en location. Cela vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt de 11% de la valeur d’achat du bien. Il existe toutefois des conditions :

  • vous devez investir dans une résidence de tourisme, résidence étudiante ou résidence seniors (résidence de services) ;
  • le logement doit être meublé ;
  • vous devez louer le bien pendant 9 ans minimum (la réduction d’impôt sera étalée sur ces 9 ans) ;
  • les revenus locatifs ne doivent pas dépasser 23 000 € ou 50% de vos revenus par an ;
  • la location meublée ne doit pas être interdite dans la ville où se situe le logement.

Statut LMP

Le statut LMP se distingue du statut LMNP :

  • vos revenus locatifs dépassent 23 000 € ;
  • et vos revenus sont supérieurs au montant total des revenus de votre foyer fiscal.

Ce statut est encore plus avantageux fiscalement que le LMNP :

  • si les charges sont supérieures aux recettes, vous pouvez imputer le déficit sur le revenu global du foyer fiscal pendant 6 ans ;
  • vous pouvez bénéficier d’une exonération totale des plus-values si vos loyers ne dépassent pas 90 000 €/an au cours des 2 années civiles précédentes et si vous exercez l’activité locative depuis plus de 5 ans ;
  • vous êtes exonéré(e) de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) ;
  • les droits de succession sont réduits en cas de transmission du patrimoine.

Autres avantages fiscaux

En investissant dans une résidence de services, vous pouvez récupérer 20% de la TVA sur le prix d’acquisition du logement à condition de garder le logement pendant 20 ans au moins. Si vous cédez le bien avant, vous devrez reverser au Trésor public le montant récupéré en soustrayant 1/20e du montant par année de location.

En tant que LMP ou LMNP, vous pouvez aussi bénéficier d’une réduction d’impôt sur les revenus locatifs. La taxe foncière, les intérêts d’emprunt et les charges d’investissement sont déductibles des revenus locatifs. Étalée sur une période de 6 ans, votre réduction peut atteindre 25% du prix du bien ou 12 500 € (pour une personne seule) si la résidence est située en zone de revitalisation rurale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *