Travaux de rénovation : les aides financières disponibles en 2020

Récemment (le 27 septembre 2019), le gouvernement français a officiellement présenté son projet de loi de finances 2020. Quelques modifications notables ont ainsi été apportées par rapport aux différentes aides aux travaux qui concernent plus particulièrement les rénovations énergétiques. Si vous envisagez d’effectuer un projet de rénovation l’année prochaine, il convient de connaître les aides financières disponibles et qui sont à envisager en 2020.

Les prêts travaux

Il faut savoir que dès le 1er janvier 2020, seuls les ménages disposant de revenus moyens pourront bénéficier du CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique). Cette aide financière sera d’ailleurs transformée en une prime unifiée selon la loi de finances 2020. En fonction donc des revenus de votre ménage, il se peut que vous n’ayez pas droit à ce type de prêts aidés. En effet, les ménages français aux revenus aisés n’auront désormais plus droit à l’évolution du CITE.

Vous pouvez néanmoins faire une demande de crédit auprès des différents organismes prêteurs pour financer votre projet de rénovation. Les prêts travaux sont considérés comme un crédit à la consommation qui vous permettront de réaliser un aménagement, une réparation, une extension ou une rénovation de votre maison entre autres. Qui plus est, il peut même être considéré comme un prêt personnel si vous envisagez d’effectuer de petits travaux de peinture ou de décoration.

Le CITE va évoluer en une prime unifiée en 2020

Comme évoqué précédemment, le gouvernement a décidé de faire évoluer le CITE dès le début de l’année prochaine en une prime unifiée. Cette nouvelle aide financière ne sera plus disponible que pour les ménages aux revenus les plus modestes. Si tel est votre cas, c’est une occasion à saisir pour envisager de réaliser un projet de travaux de rénovation énergétique dans votre habitation.

Justement, le gouvernement a dans le but de vouloir inciter les ménages français modestes à effectuer ces travaux grâce à cette aide financière. Mais ce n’est pas tout ! Contrairement à l’actuel CITE, le budget consacré à cette nouvelle prime sera plus élevé en 2020. Elle sera calculée par rapport bien évidemment à votre revenu, mais aussi en fonction des coûts des travaux, sans oublier les économies d’énergie réalisées. En sus, la prime unifiée accessible à partir du 1er janvier 2020 sera versée dès la fin de votre chantier.

L’éco-prêt à taux zéro ou plus communément appelé l’éco-PTZ

L’éco-PTZ qui est d’ailleurs cumulable avec le CITE est une autre aide financière à considérer si vous comptez réaliser actuellement un projet de rénovation énergétique. Mais également dans les deux prochaines années à venir, en l’occurrence jusqu’à 2021. Qui plus est, sachez que le gouvernement a même décidé d’augmenter le montant maximal selon les actions de rénovation énergétique que vous projetteriez de faire dans votre maison.

Auparavant, le montant accordé à la réalisation de l’une de 7 actions éligibles à l’éco-prêt à taux zéro était de 10 000 €, mais il passe désormais à 15 000 €. Si vous envisagez de réaliser un bouquet de deux actions, le montant maximal est maintenant augmenté à 25 000 € contre 20 000 € auparavant. Cependant, pour la réalisation d’un bouquet de 3 actions ou plus, le montant reste toujours à 30 000 €. Il en est de même pour les travaux de rénovation énergétique concernant les portes et les fenêtres qui restent plafonnées à 7 000 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *