Rénovation fenêtres : quelles sont les aides ?

Le crédit d’impôts est consacré depuis 2005 aux matériaux et aux équipements qui sont les plus performants sur le plan des économies d’énergie : isolation thermique, chaudières économes en énergie, appareils de régulation de chauffage, équipements de production d’énergie qui consomment une énergie renouvelable, solaire, éolienne, bois, et pompes à chaleur.

Crédit d'impôts

Le crédit d’impôts pour les fenêtres en alu ou en pvc a subi quelques changements depuis 2012. Cependant, ce qui n’a pas changé, c’est le fait que pour être bénéficiaire, il est indispensable d’être propriétaire, locataire ou occupant du logement à titre gratuit.

L’importance des fenêtres pour l’isolation de votre logement

Vous trouvez que votre logement est un peu « énergivore » ? Vous trouvez que vous payez trop cher pour chauffer votre logement ? Alors il est peut-être temps pour vous de revoir certains éléments de votre habitation. Les fenêtres, par exemple, sont des éléments par lesquels de fortes pertes de chaleur peuvent avoir lieu. Saviez-vous que pas moins de 25 % des pertes de chaleur d’un logement sont généralement dues à des fenêtres (et portes) peu ou pas isolées. En somme, cela signifie que des fenêtres de mauvaise qualité peuvent entraîner de fortes pertes de chaleur… et c’est bien dommage.

Le crédit d’impôt pour la fenêtre

Si vous envisagez de faire des travaux de fenêtres pour optimiser la consommation d’énergie dans votre domicile, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt portant sur un montant de dépenses n’excédant pas 8 000 € pour une personne seule, 15 000€ pour un couple et 400€ supplémentaire pour chaque personne en plus vivant dans la maison.

Une grande différence pour le crédit d’impôts sur les fenêtres depuis 2012 concerne l’éligibilité. Avant, on peut bénéficier du crédit d’impôts si on faisait des travaux concernant l’installation de fenêtres ou leur remplacement. Ce cas de figure n’est plus éligible au crédit d’impôt. On peut en bénéficier pour l’isolation des fenêtres si on envisage celle-ci dans le cadre de travaux plus importants. Il faut envisager la rénovation des fenêtres comme un des éléments de l’amélioration des performances énergétiques du logement.

rénovation-maison

Les différentes évolutions du Crédit d’impôt pour fenêtre

Le crédit d’impôt connaît en 2012 une baisse d’environ 15%. Toutefois, si la rénovation des fenêtres est associée à une autre rénovation, cela permet de bénéficier d’une majoration de 10%.

Un autre point important concernant le crédit d’impôts sur les fenêtres concerne la qualification du prestataire qui assure les travaux, autrement dit le fabricant de fenêtre qui installent les fenêtres. Depuis le 1er janvier 2013, la réglementation thermique 2012, toujours en vigueur, reprend les normes du label BBC-Effinergie, elle est devenue obligatoire. Le matériel doit donc être posé par des professionnels certifiés pour bénéficier du crédit d’impôts.

Pour en savoir plus sur le galandage et les différentes formes de fenêtres, rendez-vous sur : www.k-line.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *