Quel est le mode le chauffage le plus écologique ?

Ferme solaire et coucher de solei

La meilleure solution de chauffage : le solaire

Le solaire est l’énergie la moins polluante de manière directe. En effet, les rayons du soleil sont présents que vous choisissiez de les capter ou non. L’énergie solaire est le plus souvent utilisée pour produire de l’électricité et chauffer l’eau à l’aide d’un chauffe-eau solaire individuel. Mais les panneaux photovoltaïques peuvent aussi transformer les rayonnements du soleil en énergie thermique pour chauffer la maison.

Pour un chauffage performant, il est conseillé de coupler son installation solaire thermique avec un mode de chauffage d’appoint, en cas d’ensoleillement trop bas.

Mais il faut noter que l’extraction du silicium, matière première utilisée pour fabriquer les cellules photovoltaïques, est très polluante.

Le bois gagne du terrain en France

Une forêt avec des grands arbes

Neutre en termes d’émissions de carbone, renouvelable grâce aux forêts gérées durablement, le bois est une énergie de plus en plus populaire. Elle est aussi moins chère que beaucoup d’autres.

Cependant, des études récentes nous mettent en garde contre les défauts cachés de cette énergie. En effet, la combustion du bois dégage de nombreuses fumées qui jouent un rôle dans les pics de pollution de plus en plus fréquents chaque année. Pour polluer moins avec le bois, il est recommandé de choisir les bonnes essences comme le charme et le hêtre, d’utiliser du bois bien sec et d’allumer son feu par le haut.

Le gaz de ville, la fausse-bonne idée ?

Des machines d'extraction de gaz

Le gaz naturel n’entre pas dans la catégorie des énergies renouvelables, pourtant il nous est souvent présenté comme une énergie d’avenir, alors qu’en est-il vraiment ?

Le gaz naturel est, comme le pétrole, une énergie fossile. Il est donc épuisable, mais c’est aussi l’énergie fossile dont la combustion relâche le moins de CO2. C’est donc une énergie plus propre que le pétrole, le charbon ou le fioul.

Mais ces émissions, souvent sous-estimés par les sources officielles restent tout de même forcément supérieures à celles du solaire par exemple. L’extraction du gaz naturel peut aussi poser problème : elle peut entrainer la contamination des nappes phréatiques avec des produits chimiques.

N’oubliez pas de contacter un plombier à Voiron, un plombier à Grenoble ou n’importe ou en France pour faire l’entretien de votre installation au gaz et notamment de vos radiateurs. Un mauvais entretien entraine souvent une sur-consommation d’énergie.

Chauffage électrique et fioul, à bannir d’urgence

Des lignes électriques au coucher du soleil

Le chauffage au fioul devient de plus en plus rare en France, et il faut s’en réjouir car c’est une énergie très polluante ! Les chaudières au fioul impactent fortement la qualité de l’air, dans lequel elles rejettent des particules fines et autres polluants. Les chaudières au fioul produisent aussi de grandes quantités de CO2 et peuvent provoquer des intoxications au monoxyde de carbone. À bannir de toute urgence donc.

Se chauffer à l’électrique est un choix qui a un effet direct sur votre consommation d’énergie et sur votre facture. En effet, utiliser l’électricité pour se chauffer consomme énormément et n’assure pas un rendement parfait. C’est pourquoi l’utilisation de radiateurs électriques, sans raccord aux énergies renouvelables, est déconseillé.

L’énergie de chauffage la moins polluante est donc le solaire, mais dans la pratique il est conseillé d’utiliser un mix de plusieurs énergies pour un rendement et une consommation optimisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *