Construction de maisons BBC, RT 2012 et HQE : quelles différences ?

Maison passive, BBC, construction de maison neuve RT 2012, bâtiment à énergie positive, bâtiment HQE… Quelle est la différence entre ces labels, ces normes ?

La réglementation thermique regroupe l’ensemble des obligations à respecter pour la réalisation de bâtiments neufs. Les modèles de maisons individuelles proposés par les constructeurs doivent prendre en compte ces règles.

Il existe par ailleurs, des labels ou certifications qui vont plus loin et qui attestent des efforts menés.

BBC Maison fait le point pour vous aider à y voir plus clair !

 

Le bâtiment Basse Consommation (BBC)

Le label  « Bâtiments Basse Consommation » est inclus dans la réglementation thermique 2005 pour les constructions neuves. Il a été mis au point à partir des valeurs du référentiel de l’association Effinergie et préconise une consommation d’énergie primaire de 50 kWh/m²/an. Pour parvenir à ce haut niveau de performance énergétique, il faut notamment mettre en place une isolation renforcée, un système d’étanchéité à l’air et recourir à des énergies renouvelables.

 

Construction de maison RT 2012

Construction de maison RT 2012 et BBC

Modèle de maison individuelle conforme à la RT 2012

La RT 2012, qui a remplacé la RT 2005 depuis le 1er janvier 2013, augmente encore le niveau d’exigence en terme de performance énergétique pour les bâtiments neufs. La consommation d’énergie primaire doit être divisée par 3 : c’est-à-dire passer d’un plafond de 150 kWh/m²/an à 50 kWh/m²/an.

Le label BBC a donc disparu puisqu’il est devenu la norme.

Pour respecter cette norme, la nouvelle réglementation impose le recours à au moins une énergie renouvelable. Il est conseillé de se renseigner auprès d’un professionnel pour choisir l’équipement adapté à son habitation en fonction de la superficie, du lieu géographique, du prix d’achat par rapport au rendement, etc.

Demeures Caladoises par exemple, un constructeur de maison rt 2012 en Rhône-Alpes, propose ses services en matière d’installation d’équipements énergétiques à haut rendement pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire : poêle à bois, plancher chauffant à eau, chauffe-eau solaire, chauffe-eau thermodynamique, chaudière à condensation, pompe à chaleur…

En résumé, une maison RT 2012 doit respecter 3 niveaux exigences :

  • La consommation d’énergie primaire : le fameux plafond de 50 kWh/m²/an pour le chauffage, la climatisation, l’éclairage, l’eau chaude sanitaire et les auxiliaires (ex : ventilation).
  • L’efficacité énergétique du bâti lui-même : qualité de l’isolation et de l’étanchéité, introduction du terme « construction bioclimatique ».
  • Le confort en été : mise en place d’un seuil de température maximal et de techniques de rafraîchissement pour éviter l’utilisation d’une climatisation.

 

Maison passive

Un bâtiment passif, appelé aussi « bâtiment sans chauffage », consomme en  réalité 90 % d’énergie en moins pour se chauffer par rapport à une construction existante. Une maison passive repose sur l’utilisation de toutes les sources de chaleur disponibles (soleil, résidents, électroménager), sur une très forte isolation (toit, sol, triple vitrage), l’absence de ponts thermiques, une grande étanchéité de l’air pour éviter les déperditions de chaleur et assurer un confort thermique en été comme en hiver. Egalement, une ventilation avec récupération de chaleur.

Une maison passive n’a pas besoin de plus de 15 kWh par m² et par an. C’est l’un des critères d’ailleurs pour obtenir le label Bâtiment Passif®. Ce type d’habitat, plus cher qu’une maison traditionnelle, nécessite une conception particulièrement réfléchie et soignée.

 

RT 2020 : les bâtiments à énergie positive (BEPOS)

Une maison à énergie positive produit plus d’énergie (électricité, chaleur) qu’elle n’en consomme. Elle s’avère donc encore plus performante qu’une maison passive. Elle est particulièrement bien isolée et bien orientée, elle récupère les eaux fluviales et utilise au maximum les énergies renouvelables (capteurs photovoltaïques ou solaires thermiques, pompe à chaleur géothermique, etc.). L’excédent d’énergie peut ensuite être revendu.

Le BEPOS (bâtiment énergie positive) est un concept qui va servir de base pour l’élaboration de la prochaine réglementation thermique RT 2020. Elle prendra également en compte l’usage des appareils domestiques (télévision, ordinateur, électroménager…), ainsi que l’impact carbone du bâtiment.

 

Bâtiment HQE

Une maison HQE (Haute Qualité Environnementale) a deux objectifs :

  • Limiter les impacts de la construction sur l’environnement : intégration harmonieuse du bâti dans son environnement, chantiers discrets, choix des produits et procédés de construction respectueux de l’environnement…
  • Assurer aux habitants un environnement intérieur sain : niveau d’humidité, confort acoustique et visuel, bonnes conditions sanitaires (qualité de l’air et de l’eau)…

Il ne s’agit pas d’une réglementation mais bien d’une démarche qualitative volontaire prenant en compte les principes du développement durable.

Vous trouverez également de nombreuses informations sur http://www.developpement-durable.gouv.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *