Quel portail pour ma maison ?

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’une maison, c’est une problématique que vous avez déjà rencontrée ou que vous rencontrerez prochainement.  Comment bien choisir son portail ? Car si celui-ci a pour fonction de protéger la propriété, il doit aussi être esthétique.  

Le portail délimite l’espace entre la propriété et la rue. Il est aussi la première image de votre maison que vont avoir les visiteurs. Son choix n’est pas à faire à la légère car  il doit s’harmoniser avec son environnement intérieur et extérieur. Attention donc à la faute de goût : par exemple, un portail en bois ne s’accolera pas à un grillage rigide.  Ayez à l’esprit qu’il faudra coordonner portail, portillon et clôture ce qui peut rapidement faire grimper votre budget.

Les ouvertures

Les ouvertures à battants se composent de deux ventaux qui se poussent ou qui se tirent. C’est le type d’ouverture idéale pour les maisons donnant sur rue ou débouchant sur un trottoir peu profond. C’est sans nul doute aujourd’hui le modèle le plus utilisé.

Les ouvertures coulissantes sont très pratiques pour les terrains manquants de profondeur. Il s’agit d’une ouverture latérale à un seul ventail qui nécessite l’installation au sol d’un rail et de place pour le refoulement. L’ouverture coulissante est généralement conseillée pour les entrées en montée.

Les formes

 Il suffit de feuilleter les catalogues des fabricants pour se rendre compte qu’un vent de renouveau souffle au sein des gammes de portails : haut de portail droit, en V, en chapeau de gendarme, en chapeau de gendarme inversé, bombé ou incurvé, il y en a maintenant pour tous les goûts ! Sachez qu’un portail plein permet d’être à l’abri des regards. Un portail semi-ajouré (seule la partie basse est pleine), permet de mettre à l’abri les enfants et les animaux. Enfin, le portail tout ajouré offre une vision sur l’extérieur tout en laissant passer la lumière.

PORTAIL-P6

Les matériaux

Un portail en aluminium est très résistant, il ne rouille pas et ne nécessite aucun entretien. Le PVC ne rouille pas non plus, son entretien est limité mais sans renforcement, sa résistance est moindre. Le bois est très certainement le plus chic et le plus noble. Robuste et bien que prétraité, l’application d’un insecticide et d’un fongicide tous les 10 ans est conseillée. Enfin, le fer est solide et sécurisant : il s’accorde très bien avec les grillages rigides et de nombreux accessoires pour le personnaliser sont à disposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *