Pour vos travaux : prêt consommation ou crédit immobilier ?

Acheter un logement à l’aide d’un prêt immobilier représente un engagement sur le long terme. Sa durée de remboursement, pouvant s’étaler jusqu’à 30 ans, est son principal intérêt. Le prêt à la consommation est rapide et facile à obtenir. Aucune obligation d’assurance, ni de garantie immobilière n’est requise. Zoom sur les spécificités de ces deux prêts.

Les spécificités du prêt immobilier 

Si un prêt-travaux est envisagé en même temps que l’achat d’une maison, la meilleure option reste d’inclure les travaux dans le prêt immobilier (plus d’infos ici). Bien que celui-ci soit souscrit pour acquérir un bien, il permet aussi de financer d’importants travaux, qui excèdent 75 000 euros. Avec cet emprunt, le propriétaire obtient une durée d’amortissement plus longue. Ce prêt non plafonné est validé uniquement grâce aux factures établies par un expert ou aux devis. Cela va permettre de justifier de l’usage intégral des fonds. Pour ceux qui réalisent eux-mêmes leurs travaux, les modalités relatives aux prises en charge sont à délimiter avec la banque. Inclus dans l’emprunt immobilier, le crédit-travaux favorise une diminution des intérêts, et permet donc de réaliser des économies considérables. Le remboursement de la somme s’effectue sur une durée située entre 10 et 30 ans. Cependant, pour en bénéficier, il faut présenter des justificatifs. La banque a besoin de solides garanties, telles qu’une hypothèque ou une caution, avec en plus le paiement des frais liés au dossier. Concernant le déblocage du prêt immobilier, il est plus long par rapport au crédit à la consommation. Le temps de rétractation, limité à 14 jours, accordé à l’emprunteur et l’étude approfondie de chaque dossier en sont les principales raisons.

Le crédit consommation et ses caractéristiques

Si vous décidez de faire des travaux après l’acquisition de votre habitation, le crédit à la consommation constitue le meilleur choix, surtout si la somme totale des travaux est inférieure à 75 000 euros pour les propriétaires et 30 000 euros pour les locataires. Ainsi, pour tous travaux dont le montant est faible, la banque oriente le propriétaire vers le prêt-travaux. Celui-ci se présente sous forme d’un prêt personnel. Il se destine à tout emprunteur, avec cependant des conditions d’éligibilité à respecter. Concernant la durée relative au paiement pour un prêt à la consommation, elle s’étend sur 10 ans maximum. Ce prêt peut servir à payer les matériaux, les artisans, les divers éléments de décoration… Avec cette option, aucun justificatif sur les dépenses n’est demandé. Une facture d’acquisition de matériaux suffit amplement. En faisant appel à une entreprise-experte pour vos travaux, la présentation de devis est facultative. Que ce soit des travaux sur la maison principale ou pour une résidence secondaire, que le bien soit à usage personnel ou locatif, le prêt consommation est également adapté. Quant aux fonds, ils sont débloqués dès l’acceptation du dossier. Par ailleurs, un crédit personnel affecté protège le propriétaire lors de la résiliation du contrat d’emprunt ou de la réalisation d’une partie des travaux. Si votre demande de prêt est refusée, les travaux peuvent être annulés sans aucun souci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *